Imprimer

Dans le cadre de sa politique globale chaque établissement organise ses offres de formation supérieure en "domaines de formation" chacun renfermant filières réparties en spécialités. Ces domaines de formation, qui en soit constituent un parcours "type", sont alignées l'une par rapport à l'autre permettant des passages, dits passerelles, afin de permettre à l'étudiant la construction d'un parcours individualisé.

Abréviations Appellation
ST Sciences et Technologies
SM Sciences de la Matière
MI Mathématiques et Informatique
SNV Sciences de la Nature et de la Vie
STU Sciences de la Terre et de l'Univers
SEGC Sciences Economiques, de Gestion et Commerciales
DSP Droit et Sciences Politiques
LLE Lettres et Langues Etrangères
SHS Sciences Humaines et Sociales
STAPS Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives
ARTS Arts
LLA Langue et Littérature Arabes
LCA Langue et Culture Amazighes
AU Architecture et Urbanisme

 

Les filières et spécialités sont prises en charges par des groupes d'enseignants/chercheurs regroupés autour des laboratoires de recherche ou axes de recherche, afin de mener à bien les parcours.
Les équipes gérant les formations peuvent aussi s'adjoindre de partenaires provenant d'autres universités et/ou du secteur socio-économique pour mener à bien les formations à sa charge.

Les cycles de formation LMD:
La formation LMD se présente sous forme d'une hiérarchie qui s'étale sur [3 cycles] :

 

Concepts et terminologie:
L'étudiant doit se familiariser avec certains termes et concepts introduits par le système L.M.D. En fait, les matières en LMD sont regroupées, en fonction de leur cohérence, en Unité d'enseignement, une unité d'enseignement peut être:

Le crédit...c'est quoi?
Le crédit est une unité de mesure des enseignements, chaque unité d'enseignement est affectée d'un nombre de crédits, ce dernier est défini sur la base du travail pédagogique global requis par l'étudiant pour obtenir l'unité d'enseignement concernée.
La somme des crédits alloués aux unités d'enseignement constituant 1 semestre doit être égale à trente (30) crédits.
Le crédit, par définition, étant une unité de mesure des enseignements, constitue une référence commune à tous les établissements, ainsi une unité d’enseignement et capitalisable et transférable entre les établissements.
La Capitalisation des crédits reflète la notion de mobilité du système L.M.D, ainsi une fois l'unité acquise, l'étudiant n'aura plus à la refaire en cas d'échec, de changement de parcours ou même d'établissement.